GARGANTUA
ALCOFRYBAS
FRANCOIS
désolé, votre navigateur ne prend pas en charge Java(tm). RABELAIS
NASIER
PANTAGRUEL

librio.gif (194 octets)

christian.mathis

 *
christian.mathisarobaseclub-internet.fr

R A B E L A I S     
1-- Etude de GARGANTUA 1535
(Textes choisis : classiques Hachette n° 47 Pantagruel, Gargantua)

2--Lecture cursive de  PANTAGRUEL 1532
(Textes choisis : classiques Hachette n° 47 Pantagruel, Gargantua)

                                                  Résumé ( 34 chapitres )
Pantagruel était dans une vieille légende un petit démon marin qui répand la soif, Rabelais en fait un géant bienveillant.
Parodiant les romans héroïques, Alcofribas commence l'histoire de Pantagruel à sa naissance, donnant même sa généalogie qui est imitée de celle du Christ au début de l'Evangile selon Saint Matthieu, puis conte son enfance , son éducation à Paris où son père l'envoie profiter de l'éducation humaniste (Chapitre VIII),   sa rencontre avec Panurge (Chapitre IX), ses exploits intellectuels (Chapitre X) et ses faits d'armes contre les Dipsodes, qui ont envahi son pays natal ( le pays d'Utopie imaginé par Thomas More) , et sa victoire sur le roi Anarche malgré la vaillance de trois cents géants et Loup-Garou, leur capitaine (Chapitre XXIII et suivants)
Pantagruel reprend le plan ternaire du roman populaire médiéval : l'enfance (au terroir) ,les épreuves ( l'éloignement), la prouesse finale (le terroir à défendre)

RESUME PLUS DETAILLE ET VERIFICATION DE LECTURE

-1. (chp 3) Lors de la naissance de Pantagruel, dans quel dilemme Gargantua se trouve-t-il placé ?  : 
Le jeune Pantagruel , pour parfaire son éducation, fréquente plusieurs universités de province essentiellement pour observer les moeurs des étudiants. Ce tour de France universitaire est d'ailleurs une parodie des aventures des chevaliers au cours de leur apprentissage.
-2. (chp 6) De quelle région l'écolier qui emploie un jargon transcrit du latin est-il originaire ?
-3.
Comment Pantagruel réagit-il devant cet écolier pédant qui "écorche le français" ?
-4. (chp 8) Où Pantagruel se trouve-t-il lorsqu'il reçoit  la lettre de son père ?
-5.Comment Pantagruel réagit-il après avoir lu la lettre de son père ?

Sur la route qui mène au château de Vincennes, Pantagruel, se promenant rencontre un jeune homme bien mal en point , il se nomme Panurge et s'exprime successivement en allemand, en un jargon imaginaire, en italien, en écossais, en basque, en un jargon imaginaire, en hollandais, en espagnol, en danois, en hébreu, en grec, en un langage imaginaire , en latin pour finie en français , sa langue maternelle.Ebloui par son esprit et son éloquence , Pantagruel l'héberge et en fait son ami(chp 9) .
Reconnu et admiré pour l'étendu de son savoir, Pantagruel est appelé pour juger une affaire complexe entre deux seigneurs (c'est l'occasion pour Rabelais d'exposer l'idéal des humanistes en matière de lois). Après les plaidoiries stupides des deux parties, Pantagruel rend une sentence qui laisse l'auditoire "en extase évanoui bien trois heures". (chp 10 à 13)
Les chapitres suivants sont consacrés à Panurge , à ses exploits et à ses joyeux propos (chp 14,15)
-6. (chp 16) A qui les mauvais coups de cet étudiant vaurien sont-ils réservés en premier  ?
-7. Panurge n'est-il qu'un mauvais farceur  ?
-8.(chp 17)  Quel rôle le narrateur joue-t-il dans ce chapitre ?
-9.Quelle justification morale et religieuse Panurge trouve-t-il aux vols qu'il accomplit dans les églises ?
-10.Comment Panurge dépense-t-il l'argent qu'il se procure ?
-11.Lorsque Panurge demande au narrateur : "Qu'est ce qui est le plus honorable l'air ou la terre ? de quoi parle-t-il" ?

Thaumaste, savant anglais, défie Pantagruel: il lui propose une controverse publique par signes sans recourir à la parole.
Panurge remplace¨Pantagruel et remporte le débat.
L'anglais dresse l'éloge des deux amis puis tout le monde est invité à   boire.
Pour se venger d'une dame dédaigneuse dont il est amoureux, Panurge la fait poursuivre par une meute composée de six cent mille et quatorze chiens.(chp 18 à 22).
Pantagruel apprend alors que son père Gargantua a été enlevé par la fée Morgane. Le peuple voisin, les Dipsodes ( les Assoiffés), en ont profité pour envahir Utopie et assiéger Amaurotes.
Le jeune prince décide de retourner chez lui pour défendre son pays .Il s'embarque à Honfleur, avec ses compagnons et prend la mer malgré une énigmatique lettre d'amour envoyée par une "dame de Paris".(chp 23 et 24 qui multiplient les parodies)
Une fois sur ses terres , Pantagruel remporte ses premières victoires (chp. 25 à 28) et doit affronter en combat singulier le géant Loup Garou.(début du chp 29)
-12.(chp 29) Avant de livrer combat à Loup Garou, que fait Pantagruel ?
-13.
A l'aide de quelles armes se battent-ils ?
-14. A l'aide de quelle arme Pantagruel frappe-t-il les géants venus prêter main forte à Loup Garou ?
-15.Quels derniers dégâts Loup Garou cause-t-il ?
-16.(chp 30) Qui est gravement blessé et  guérit par Panurge ?
Pantagruel entre triomphalement dans Amaurote .Il décide sans attendre d'envahir Dipsodie. Panurge, lui, s'occupe du roi Anarche auquel il donne un métier : celui de "crieur de sauce verte" et qu'il marie à "une vieille lanternière". (cpt 31)
En Dipsodie, seuls les Almyrodes (les "salés") résistent. Surpris par une averse , les gens de Gargantua et Alcofribas lui-même se réfugient dans la bouche du géant.
-17.(chp 32) Qu'apprend le narrateur, lorsqu'à la fin du chapitre, il sort de la bouche de Pantagruel ?
-18.Quel est le premier habitant de ces "nouvelles terres" rencontré par l'auteur ?
-19.Pourquoi  les portiers demandent-ils au narrateur-voyageur son laisser-passer ?
-20. A quelle occasion Alcofribas découvre-t-il  que les habitants de ce "nouveau monde" ne sont ni foncièrement bons ni meilleurs que les terriens ?
Ce chapitre propose une réflexion sur la relativité des coutumes et des habitudes de vie et de pensée; leçon d'humanité qui annonce les opinions de Montaigne.
L'avant dernier chapitre montre Pantagruel malade, il avale de grosses pilules contenant chacune un homme chargé de nettoyer son estomac (chp 33). L'auteur s'adresse à ses lecteurs et leur promet une suite à l'occasion des prochaines foires de Francfort. (chp 34)


Mais voici ce qui arriva un jour de grande fête où son père Gargantua donnait un beau banquet à tous les princes de sa cour. Je crois bien que tous les serviteurs de la cour étaient si occupés au service du festin que l'on ne se souciait pas du pauvre Pantagruel, et ainsi il était laissé à reculorum (1). Que fit-il?
Ce qu'il fit, mes bonnes gens? Ecoutez.
Il essaya de rompre les chaînes du berceau avec les bras; mais il ne put, car elles étaient trop fortes. Alors il trépigna tant qu'avec ses pieds il brisa le bout de son berceau, fait pourtant d'une grosse poutre de sept empans(2) en carré, et, dès qu'il eut mis les pieds dehors, il se laissa glisser du mieux qu'il put, de sorte qu'il touchait terre avec ses pieds, et alors avec grande vigueur il se mit debout, emportant sur l'échine son berceau ainsi lié, comme une tortue qui monte contre une muraille; et à le voir on avait l'impression que ce fût une grande carracque(3) de cinq cents tonneaux qui fût debout. En cet appareil, il entra dans la salle où l'on banquetait, et si crânement qu'il épouvanta bien l'assistance; mais, parce qu'il avait les bras liés à l'intérieur, il ne pouvait rien prendre à manger mais se baissait à grand' peine pour prendre avec la langue quelque lippée. A cette vue, son père comprit bien qu'on l'avait laissé sans lui donner à manger, et il ordonna de le délier de ces chaînes, sur le conseil des princes et des seigneurs de l'assistance: sans compter que les médecins de Gargantua disaient que, si on le maintenait ainsi au berceau, il serait toute sa vie sujet à la gravelle(4).
Lorsqu'il fut débarrassé de ses chaînes, on le fit asseoir, il se nourrit fort bien, et mit son berceau en plus de cinq cent mille morceaux, d'un seul coup de poing qu'il donna au milieu, par dépit, en jurant de ne jamais y retourner.
                                                                          François Rabelais , Pantagruel , chapitre 4., 1532
(1)reculorum = en plan
(2)sept empans = environ un mètre cinquante
(3)carracque=navire méditerranéen
(4)gravelle=calcul rénal


Faire un commentaire composé de ce passage


 -- Etude de GARGANTUA 1535

haut.jpg (546 octets)